Equipe IDIA

Membres permanents :

  • Mohamed ERRAMI, Docteur (Responsable d’équipe)
  • Khadija KHOUYA, Docteur.
  • Soumaya EL AKIL, Docteur.
  • Altaf.ELBLIDI, Docteur.
  • Fatima Ezahra AZNAG, Doctorante.
  • Zohra ELAOUILAMINE, Doctorante.

Membres associes :

  • Elhassan IZAABEL, PES.

Description de l’activité de recherche :

L’équipe Innovation et développement en Ingénierie Alimentaire travaille sur quatre  axes de recherche durable en relation avec les besoins régionaux, nationaux le et africains :

  • Axe 1: Résidus des pesticides
  • Axe 2: La valorisation des sous-produits de l’industrie halieutique
  • Axe 3 :L’application des techniques de biologie moléculaire et du génie génétique sur la population marocaine.

Les activités de recherche concernant l’axe 1 : sont réalisée par Dr. Mohamed ERRAMI . Ces activités permettra d’améliorer d’une part, la qualité des produits horticoles frais et d’autre part  de remplacer les pesticides de synthèse par des produits purement biologiques ou biopesticide, grâce à la conception d’une série d’analyse sur des échantillons des produits agricoles de la région de Souss Massa. Il permettra aussi de contribuer à la valorisation des eaux usées d’origine agricole et de l’industrie alimentaire de la région.

Les activités de recherche concernant l’axe 2 : sont réalisée par Dr. Khadija KHOUYA.

Cette activité de recherche vise à valoriser les sous-produits régénérés par l’industrie des produits de pêche.  En effet chaque année une quantité considérable (valeur n’est pas estimée au Maroc) de sous-produits est rejeté par les usines de transformation. L’objectif de cette étude est de mener une recherche sur la possibilité d’extraire des biopolymers qui sont potentiellement capables d’agir en tant qu’agents antimicrobiens et antioxydants.

 

Les activités de recherche concernant l’axe 3 « L’application des techniques de biologie moléculaire et du génie génétique » sont développée par  Dr. Soumia ELAAKIL.

Cet activité de recherche est axée sur l’application des techniques de biologie moléculaire et du génie génétique (PCR conventionnelle, PCR temps réel, génotypage, séquencage…..) pour l’étude des pathologies à transmission héréditaire chez la population marocaine. Dans ce cadre deux maladies sont en cours d’étude ; le glaucome congénital qui est une anomalie oculaire rencontrée chez l’enfant à bas âge et  qui mène à la cécité irréversible, et le cancer de sein familiale dont les gènes de prédisposition ont été largement étudié dans plusieurs population en vue d’établir un plan d’action préventif contre cette maladie. En effet pour ces deux maladies notre étude vise à identifier et localiser les gènes impliqués dans  la transmission héréditaire ainsi que de rechercher les différentes mutations responsable de leur
survenue afin d’élaborer un examen génétique ciblé et propre à notre population marocaine.